COURCELLES-SUR-SEINE > IL AVAIT TENTÉ DE SE DÉBARASSER DE LA DROGUE À LA VUE DES GENDARMES

Un encombrant colis en fait, constitué de 17 doses de résine de cannabis.

Dernière mise à jour : 07/11/2013 à 11:55

Les doses de drogue récupérées par les gendarmes andelysiens ont d'ores et déjà été détruites.
Les doses de drogue récupérées par les gendarmes andelysiens ont d'ores et déjà été détruites.

Les gendarmes pensaient avoir fait une belle prise à Courcelles-sur-Seine, dans la nuit de samedi à dimanche. Lors d’un contrôle routier mené dans le cadre d’une opération anti-délinquance sur réquisition du procureur de la République, ils interpellait le passager d’une voiture qui, à leur approche, avait tenté de se débarrasser discrètement d’un petit colis devenu de toute évidence bien encombrant. Et pour cause !
Il s’est finalement avéré que celui-ci contenait dix-sept doses de deux grammes de résine de cannabis. L’intéressé, Gaëtan Samhali, 31 ans, domicilié à Val-de-Reuil, a tenté d’expliquer aux gendarmes qu’il venait d’acheter la marchandise pour le compte de ses amis, ce qui a d’autant moins convaincu ses interlocuteurs qu’il a déjà été condamné pour des faits similaires et se trouvait donc en état de récidive.
Présenté lundi au tribunal correctionnel d’Evreux, en comparution immédiate, Samhali peut finalement s’estimer heureux. Il a écopé de soixante jours amendes à 10  €, soit 600  €.

NB. Les condamnations en première instance ne sont pas définitives puisque susceptibles d’appel. Jusqu’à condamnation définitive, les prévenus sont donc toujours présumés innocents.