»
Législatives 2017
Tous les résultats dans votre commune et votre circonscription.

Les Andelys [Insolite] Réfection du cinéma : les anciens fauteuils seront offerts aux spectateurs

Pas moins de 520 fauteuils devraient ainsi trouver preneurs lors de la dernière séance avant le lancement des travaux dans les deux grandes salles de projection.

06/10/2015 à 06:23 par Jean-Paul Gosselin

Alain Surmulet, directeur général et technique de Noé Cinémas, présente un spécimen des futurs fauteuil du cinéma des Andelys, précisant que la couleur sera differente.
Alain Surmulet, directeur général et technique de Noé Cinémas, présente un spécimen des futurs fauteuil du cinéma des Andelys, précisant que la couleur sera differente.

Il devrait y avoir du monde lors de la dernière séance dans les deux salles du cinéma Palace des Andelys avant que la démolition de celles-ci ne démarre. En effet, les spectateurs seront invités à repartir avec un ou plusieurs des 520 fauteuils, 327 dans la première et 193 dans la deuxième. Comme l’a confié Alain Surmulet, le directeur général et technique de Noé Cinéma, l’exploitant du cinéma Le Palace, « il suffira de venir avec une clé pour dévisser les quatre vis ». Et d’ajouter : « Nous avions déjà effectué ce type d’opération à Dieppe et ça avait cartonné. » Voilà qui devrait donner quelques idées aux cinéphiles des Andelys et des alentours habitués des lieux.

Cadeau de Noël

Si les fauteuils vont être changés, c’est à une transformation totale à laquelle se prépare le cinéma. Il sera désormais doté de trois salles afin d’élargir l’offre cinématographique et de dépasser la barre des 250 films programmés au cours d’une année. En 2014, il y en a eu 204. La troisième salle d’une capacité de trente-six places sera livrée pour Noël. C’est l’objectif que se sont fixés Noé Cinéma, la municipalité et les architectes Eustache Pittaras (E+S architectes) et Pierre Chican. Cette salle, qui sera appelée à accueillir des projections art et essai, permettra d’assurer une continuité de l’activité, certes un peu réduite en journée, pendant les travaux dans les deux salles existantes. « Il n’y aura pas de fermeture du cinéma. C’était le souhait de l’exploitant et de la collectivité même s’il faut s’attendre à ce qu’il y ait un peu de gêne. Mais sans gêne il n’y a pas de plaisir », affirme Frédéric Duché, le maire.

De 520 à 408 places

Dès le début de l’année 2016, c’est un chantier colossal qui va s’ouvrir dans les salles 1 et 2. « Les volumes vont être totalement cassés. Nous aurons moins de fauteuils puisque l’on va passer de 520 à 408 car nous mettons l’accent sur le confort mais aussi une qualité visuelle et sonore digne des multiplexes d’Evreux et de Rouen », explique Alain Surmulet. À cet égard, la taille des écrans sera multipliée par quatre (12 m x 5,10 m dans la salle 1 et 8 m x 3,24 m dans la salle 2). L’accès aux trois salles s’effectuera de plain pied à l’arrière, en partie haute des gradins face à l’écran. Cette réhabilitation va donner lieu à une innovation technique. Afin d’optimiser au maximum le volume, le cinéma Le Palace accueillera la première salle sans cabine de projection. Un exploit technologique rendu possible grâce au numérique.

Il ne reste plus qu’à patienter jusqu’en décembre 2016 pour découvrir ce cinéma nouvelle génération flambant neuf au terme de dix-huit mois de travaux.

Elus, exploitants et architecte sur place, quelques jours avant le lancement du chantier.
Elus, exploitants et architecte sur place, quelques jours avant le lancement du chantier.

Le financement
Le coût total des travaux s’élève à 2 159 340,23 euros HT. Le financement est réparti de la façon suivante :
- Ville des Andelys : 843 573,23 euros HT
- Conseil départemental : 317 367 euros HT
- Conseil régional : 398 400 euros HT
- Noé Cinémas : 600 000 euros HT
Les entreprises
Terrassement/Démolition/Gros œuvre : Debiasio (587 776,80€) ; Charpente métallique/Métallerie/Bardage : Dutheil (197 422,80€) ; Menuiseries extérieures : Les Ateliers de métallerie et aluminium (52 132,68€) ; Cloisons/Doublages/Plafonds suspendus : Polytravaux (167 485,71€) ; Menuiseries bois : BMG (82 380€) ; Gradins bois : Guillon (77 168,40€) ; Chauffage/Ventilation/Climatisation/Plomberie : Paumier et fils (294 147,82€) ; Electricité courants forts et faibles : Desormeaux (192 442,88€) ; Tenture/Revêtement de sols : HTI Esprit et Matière (128 730€) ; Fauteuils : Signature F (80 616€) ; Equipement cinématographique image/Ecran de projection : TACC (130 238,40€) ; Equipement cinématographique son : Cinématériel Lyon (46 207,20€) ; Signalétique : Sigma Système (26 544,01€) ; Ascenseur : Schindler (28 800€) ; Désamiantage/Retrait de plomb : EGE (31 110€) ; Voiries réseaux divers : Colas (30 039€) ; Couverture/Etanchéité : ENC/CGB (125 909,68€) ; Peinture : Dolpierre (56 035,20€).

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne