Gisors Le Front de Gauche contre le « système Le Maire »

L'opposition locale est revenue à l'occasion de ses vœux sur les récentes investitures du camp Les Républicains. L'occasion aussi de rappeler ses propres combats sur le territoire.

07/02/2017 à 14:06 par gvois

Ils étaient une bonne cinquantaine à suivre le discours des élus du Front de Gauche. Des participants parmi lesquels figurait Marcel Larmanou, l'ancien maire de Gisors.
Ils étaient une bonne cinquantaine à suivre le discours des élus du Front de Gauche. Des participants parmi lesquels figurait Marcel Larmanou, l'ancien maire de Gisors.

On a tiré les rois chez les communistes ! Une cinquantaine de personnes se sont réunies, mardi, à la petite salle des fêtes de Gisors, pour assister aux voeux des élus locaux d’opposition du Front de Gauche. Entouré de ses colistières, Catherine Paysant, Agnès Chasme et Gladys Prieur, le conseiller municipal, Anthony Auger, après avoir rendu hommage à l’ancien maire adjoint, Guy Soury, décédé récemment, s’est d’abord exprimé à l’attention des salariés de l’hôpital.

Pour un centre de santé

L’élu a ensuite rappelé son engagement.

Nous défendons à la com’com la création d’un centre de santé, en lien étroit avec le Pôle Sanitaire du Vexin. En complément de la Maison de Santé d’Étrépagny, cet outil permettra de répondre aux attentes de certains professionnels de santé. C’est notamment pour défendre cet autre point de vue que nous avons décidé de présenter ma candidature à la présidence de la nouvelle com’com il y a deux semaines.

Un discours très engagé

Et de commenter la candidature d’Alexandre Rassaërt à la députation.

Il semble avoir trouvé la solution miracle : devenir député… J’ai découvert sans surprise l’annonce de sa candidature à l’élection législative, une ambition personnelle à mettre en opposition avec son entrée au Conseil Municipal « Renouveau et transparence » « Je suis contre le cumul des mandats »En quoi le fait d’avoir un député à Gisors changera le quotidien de ses habitants ? Est-ce que les Andelys se portent mieux d’avoir eu un député issu de leur commune ? Ce n’est pas la situation géographique qui fait un député mais le programme qu’il porte.
27140 Gisors

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Présidentielles 2017

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne