»
Législatives 2017
Tous les résultats dans votre commune et votre circonscription.

Bazincourt-sur-Epte Une poignée d'habitants s'oppose toujours aux travaux d'assainissement collectif

Alors que le chantier doit s'achever en fin d'année, quelques habitants critiquent les installations choisies par la mairie. Ce qui fait enrager le maire, Béatrice Dumontier.

12/02/2017 à 09:15 par gvois

Les travaux de raccordement à l'assainissement collectif prendront fin d'ici la fin de l'année, malgré la minorité de réfractaires.
Les travaux de raccordement à l'assainissement collectif prendront fin d'ici la fin de l'année, malgré la minorité de réfractaires.

Le projet de raccordement des foyers de Bazincourt-sur-Epte à l’assainissement collectif continue de se heurter à une poignée de réfractaires. Près de sept foyers ont ainsi refusé de signer la convention rédigée par la municipalité pour la réalisation des travaux.

Si le déploiement de cet assainissement collectif est bien reçu des habitants, c’est l’installation de pompes individuelles chargées d’évacuer les eaux usées qui soulève cette opposition persistante d’une poignée d’administrés. « Je ne comprends pas cette obstination », avoue le maire du village, Béatrice Dumontier. « Les arguments avancés sont totalement faux. Contrairement à ce qui est dit, la pose, l’entretien et même le remplacement des pompes individuelles sont prises en charge par la municipalité. La seule chose qui reste à la charge du propriétaire ou du locataire est la facture d’électricité liée au fonctionnement de la pompe. Mais elle reste dérisoire ».

Et l’élue de rappeler :

Pour les quelques foyers qui refusent toujours de signer la convention en revanche, les frais incomberont totalement aux propriétaires qui ne bénéficieront pas des subventions dont profite la commune.

Lettre ouverte

Hubert Le Faucheux fait partie des récalcitrants.

Dans une lettre ouverte adressée directement au maire de la commune, il soutient la thèse d’une « duperie ». Il s’explique : « La convention que vous nous avez soumise à signature est un modèle de duperie. Vous ne prendrez pas en charge les pompes installées sur les propriétés privées pour deux raisons : l’article 2-1 précise que la convention prend fin à l’achèvement des travaux et le code de la santé publique précise de manière claire que « les ouvrages nécessaires pour amener les eaux usées à la partie publique du branchement sont à la charge exclusive des propriétaires ».

A lire aussi : Les pompes sèment la discorde

Cet habitant qui ne décolère ajoute en fin de courrier : « cette prise en charge par les propriétaires entraînera un coût supérieur de 20 à 25 % du mètre cube d’eau utilisé, par rapport à ceux qui n’ont pas de pompe. C’est inadmissible ! »

Hubert Le Faucheux indique s’être malgré tout résolu à « signer la convention ».

Les travaux de raccordement devraient se poursuivre jusqu’à novembre prochain, date estimée du raccordement final de l’ensemble des foyers de Bazincourt-sur-Epte et de Thierceville.

27140 Bazincourt-sur-Epte

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne