Corny Élection municipale complémentaire : second tour dimanche 5 mars

À l'issue du premier tour, Patrick Briand est arrivé en tête. Mais en raison d'une trop faible participation, les Corniliens devront retourner aux urnes.

03/03/2017 à 15:42 par gvois

Toute l'équipe municipale a assisté ou participé au dépouillement des bulletins. -
Toute l'équipe municipale a assisté ou participé au dépouillement des bulletins.

Les électeurs de Corny étaient appelés aux urnes dimanche 26 février 2017 pour élire un nouveau conseiller municipal.

Depuis la démission du conseiller Étienne Sidibé, le conseil municipal était réduit à dix membres au lieu de onze. Patrick Briand et Fabrice Vizzini étaient les deux candidats en lice. Le premier tour n’a pas réussi à les départager.

LIRE AUSSI : Élections municipales complémentaires dimanche 26 février

74 % d’abstention

En effet, sur les 280 inscrits sur la liste électorale, seuls 73 votants se sont présentés aux urnes.

Malgré les efforts de la mairie pour mobiliser les habitants de la commune avec boîtage dans les 160 maisons du village, annonces dans la presse locale, dans le journal communal et lors des vœux du maire, le taux d’abstention est monté à 74 %.

Une faible affluence dont se désole Pascal Bernard, premier adjoint de Pierre Pin, l’ancien maire de Corny.

« Certes c’est une élection partielle, les gens se disent peut-être que leur vote ne va rien changer au conseil. Mais il s’agit d’un nouveau conseil municipal avec l’élection d’un nouveau maire. C’est une équipe qu’il faut mettre en place avec une redistribution des rôles, c’est important ».

Pour être élu au 1er tour de scrutin, les candidats devaient recueillir un nombre de suffrages au moins égal au quart des électeurs inscrits, soit 70 voix.

Patrick Briand a obtenu 48 voix sur les 73 exprimés, tandis que Fabrice Vizzini en a totalisé 19. 6 bulletins nuls ou blancs ont été comptabilisés. Patrick Briand explique :

Je pense que les gens se disent qu’il n’y a pas d’enjeu, que c’est une simple élection partielle donc il n’est pas nécessaire de se mobiliser. Je suis certes bien parti pour l’emporter, mais il faut réussir à mobiliser les gens pour le second tour.

« Les gens ne me connaissent pas »

Fabrice Vizzini ne s’estime pas vaincu mais ne se fait pas d’illusion sur l’issue du prochain scrutin.

Je m’y attendais. Avec ma femme, j’ai intégré le comité des fêtes il y a peu de temps. Patrick Briand est plus connu que moi et les personnes qui sont allées voter sont plus âgées, elles ne me connaissent pas. Je ne suis pas sur la commune depuis longtemps mais comme je connaissais bien le maire je me suis présenté. Cela n’aura pas une grande incidence. Si je ne m’investis pas en tant que conseiller je m’investirai autrement et participerai à la vie de la commune autrement, notamment avec le comité.

Le second tour aura donc lieu dimanche 5 mars et les postulants pour le siège vacant n’auront cette fois pas de minimum de suffrages à obtenir pour l’emporter.

L’élection du maire et de son premier adjoint aura lieu lors du premier conseil municipal, qui se tiendra le samedi 11 mars dans la matinée.

27700 Corny

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne