»
Législatives 2017
Tous les résultats dans votre commune et votre circonscription.

Les Andelys Syndicat de voirie Vexin Seine : la restitution pose problème

Le Syndicat de voirie Vexin Seine a tenu son premier débat autour des orientations budgétaires. Les élus vont devoir composer un budget avec des chiffres provisoires.

18/03/2017 à 10:27 par gvois

Avec la restitution proposée par Seine Normandie Agglomération, le Syndicat de voirie aura 100 000€ de moins pour faire des travaux. (Photo d'archives) -
Avec la restitution proposée par Seine Normandie Agglomération, le Syndicat de voirie aura 100 000€ de moins pour faire des travaux.

Après la décision de Seine Normandie Agglomération (SNA) de redescendre la compétence voirie aux communes, le Syndicat de voirie Vexin Seine (S2VS) a été créé au 1er janvier.

Il regroupe vingt et une communes et 18 223 habitants pour un linéaire de voirie total de 252 328 mètres (252,328 km).

LIRE AUSSI : Claude Letourneur élu président du Syndicat de voirie Vexin Seine

Seize agents

Mercredi dernier, le Conseil syndical s’est réuni dans la salle Nicolas Poussin de l’ancienne CCAE sous la présidence de Claude Letourneur. Il a en premier lieu été question de restitutions.

Sur ce point, le syndicat et Seine Normandie Agglomération ne sont pas d’accord. S2VS a certes obtenu 132 000 € supplémentaires au titre des charges de personnel. Christian Lordi, le vice-président, explique :

SNA s’était référée à la moyenne des années 2013, 2014 et 2015 mais l’année 2016 est plus représentative car transfère seize agents dont un temps partiel contre dix dans le premier cas.

1 346 686 € espérés

Mais le compte n’y est toujours pas pour les délégués. Le syndicat aimerait avoir 1 346 686 € alors que SNA ne lui propose que 1 244 975 €. S2VS estime le mètre de voirie à 5,34 € alors que SNA ne veut en donner que 4,95 €.

« Sur l’année 2017, il va manquer 100 000 € pour les travaux », a indiqué le vice-président. Et le président de préciser : « Ce ne sont que des chiffres provisoires ».

En effet, ces chiffres ne seront définitifs qu’une fois validés par la Commission Locale d’Évaluation des Charges Transférées (CLECT) de SNA. Pas facile dans ces conditions de bâtir un budget primitif.

C’est pourtant ce que va devoir s’évertuer à faire le syndicat avant le 27 mars, date à laquelle il sera voté.

Le budget devra maîtriser les dépenses de fonctionnement afin de dégager le plus possible de financement pour les travaux. Ce budget sera de transition et de cadrage. Dans l’attente du budget, nous devrons néanmoins étudier les demandes, les chiffrer, définir les choix de réalisation.

Planification pluriannuelle

Le syndicat devra mener une réflexion sur la planification pluriannuelle tant qu’à ses règles qu’à sa méthode. « Il nous faudra articuler entre l’urgence, la solidarité mais aussi l’équité des communes pour la programmation des travaux », a prévenu le vice-président.

Afin d’élaborer un règlement de voirie, le bureau composé de Claude Letourneur (Les Andelys), Christian Lordi (Port-Mort), Aline Bertou (Boisemont), Guy Hubert (Suzay), Laurent Legay (Vatteville), Jean-Pierre Delacour (Heuqueville) et Jean-Pierre Taullé (Vézillon) visitera toutes les communes pour se faire une idée de l’état des lieux de chacune.

INFOS PRATIQUES. Prochain Conseil syndical le lundi 27 mars à 18h dans la salle Nicolas Poussin (13 rue Lavoisier).

27700 Les Andelys

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne