»
Législatives 2017
Tous les résultats dans votre commune et votre circonscription.

Gisors Vincent Debas, en marche pour Emmanuel Macron

Le responsable local du mouvement de l'ancien ministre de l'économie s'investit pour faire connaître le programme du prétendant à l'Elysée.

01/04/2017 à 11:12 par gvois

Vincent Debas est le référent départemental des Jeunes avec Macron et aussi l'animateur local du mouvement En Marche.
Vincent Debas est le référent départemental des Jeunes avec Macron et aussi l'animateur local du mouvement En Marche.

Comme beaucoup de « marcheurs », Vincent Debas est novice en politique. Il faut avouer que du haut de ses 25 ans, ce jeune soutien local d’Emmanuel Macron ne vit que la seconde campagne présidentielle de sa jeune vie d’électeur. Reste que sa volonté d’engagement a déjà pu se manifester à l’échelon municipal, par un soutien à Laurent Longet, candidat socialiste malheureux à la dernière élection municipale (il assurait une partie importante de la communication auprès de l’élu d’opposition). Vincent Debas ne s’en cache d’ailleurs pas : son coeur reste à gauche. « J’estime être dans le camp des progressistes », résume-t-il par une formule appréciée des Macronistes.

« Je ne serai pas candidat »

Pour ce jeune professionnel de la communication, l’objectif prioritaire est de faire connaître son candidat et le programme du jeune mouvement « En Marche » sur le secteur de Gisors et dans le département.

Et il prévient d’emblée :

Je ne serai pas candidat aux élections législatives. Cela ne m’intéresse pas.

Plutôt que de briguer un mandat, Vincent Debas espère agir en organisateur et fédérateur des bonnes volontés. Il cumule ainsi déjà les fonctions d’animateur local et de référent départemental des Jeunes avec Macron.

Une mission locale qu’il mène depuis les tout débuts du mouvement fondé par l’ancien banquier d’affaire et ex-ministre des économies.

Déjà sept réunions

Ainsi à Gisors, pas moins de sept réunions se sont déjà tenues, chacune réunissant à chaque fois une trentaine de membres.

« Il y a vraiment tous les profils à ce genre de réunion. Tous les âges, mais aussi des bords politiques divers, allant des Républicains à l’UDI en passant par beaucoup d’abstentionnistes », explique Vincent Debas.

Dernière en date, la réunion qui se tenait samedi à Gisors traitait du sujet très actuel de la moralisation de la vie publique.

« Les Français (de tout âge) ne supportent plus les politiques à cause des mensonges, des coups bas, des scandales. Malheureusement, au niveau départemental, nous sommes aussi touchés par les mensonges et le « renouveau » de façade. Nous proposons d’en discuter tranquillement et d’émettre des idées ». Des idées et un militantisme qui passeront aussi par des actions plus classiques comme des tractages, boîtages ou collages d’affiches.

Preuve que le renouveau du mouvement En Marche peut aussi passer par des méthodes plus traditionnelles.

27140 Gisors

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne