»
Législatives 2017
Tous les résultats dans votre commune et votre circonscription.

Étrépagny Législatives : Vincent Taillieu défendra les couleurs du Front national

La quinzaine de militants actif sur le secteur s'est réunie à la salle Jacques Brel pour le lancement de campagne sur la 5e circonscription de l'Eure (Les Andelys-Vernon-Gisors...)

15/04/2017 à 11:50 par gvois

Vincent Taillieu (troisième en partant de la gauche) a reçu l'investiture de son parti pour les élections législatives dans la cinquième circonscription.
Vincent Taillieu (troisième en partant de la gauche) a reçu l'investiture de son parti pour les élections législatives dans la cinquième circonscription.

Avec une cinquantaine de militants actifs sur la cinquième circonscription de l’Eure, le Front national compte s’appuyer sur un ancrage local en progression à l’occasion des prochaines élections législatives. « C’est dans notre ADN. Nous restons un parti militant même si nous connaissons actuellement une forte dynamique nationale », expliquait l’autre soir Vincent Taillieu, le candidat déclaré au Palais Bourbon pour le parti de Marine Le Pen, à l’occasion de son lancement de campagne.

Cet entrepreneur de 41 ans, père de cinq enfants n’est pas inconnu pour une partie des électeurs qui se déplaceront en juin prochain. Conseiller municipal Bleu Marine des Andelys, il s’est par ailleurs déjà présenté aux dernières élections départementales de 2015, au cours desquelles il avait réalisé le score impressionnant de 44,81 % sur le canton de Gisors/Étrépagny.

Fini le temps des parachutages…

La réunion qui se tenait en présence d’une quinzaine de militants à la salle Jacques Brel d’Étrépagny était organisée avec les représentants locaux du FN : Christophe Delacour (chef de file de l’opposition Bleu Marine au conseil municipal des Andelys), Fabienne Delacour (Conseillère régionale) et Laurent Mahieu (référent pour le secteur d’Étrépagny, par ailleurs porte parole de cette campagne). Un ancrage local du candidat et de son entourage qui ferait presque oublier que quelques années plus tôt, le Front national encore à la main de Jean-Marie Le Pen avait pour habitude de parachuter un candidat parfaitement inconnu des électeurs locaux. Une époque aujourd’hui bien révolue.

Christophe Delacour, suppléant

« Je pense que le travail que nous réalisons en tant qu’élus locaux aux Andelys permet aux gens de réellement nous découvrir, et de voir que nous agissons concrètement pour la population. J’ai été très touché du choix de Christophe Delacour de me confier l’investiture. Il reste notre chef incontesté sur le secteur, et je n’aurais rien fait contre lui », explique Vincent Taillieu, qui aura justement pour suppléant Christophe Delacour. Même si le candidat souhaite attendre l’issue de l’élection présidentielle pour dévoiler les grands thèmes de sa campagne législative, il n’hésite pas à lâcher ses premiers coups sur son principal rival de la cinquième circonscription : Alexandre Rassaërt, maire de Gisors et candidat Les Républicains.

Alexandre Rassaërt dans le viseur

Vincent Taillieu tacle le jeune élu Lemairiste

A la différence de certains, nous ne sommes pas une équipe de politiciens professionnels. Je pense pouvoir être un bon député, justement car je garderai un pied dans la réalité. Je ne suis pas maire, et je n’aurai pas à démissionner de mes fonctions pour ensuite jouer les marionnettistes au niveau local, tout en faisant miroiter je ne sais quel intérêt supérieur à mes électeurs qui m’ont fait confiance dans ma propre ville, uniquement en vue d’une ambition personnelle.

Et quant à ses propres chances de succès, Vincent Taillieu les résument par une formule :

« Les lignes bougent, et les gens commencent à comprendre notre message. Deux camps désormais s’opposent : celui des partisans de l’Union européenne qui réduisent le citoyen au monde des échanges marchands, et celui des patriotes qui croient en une communauté humaine de destin incarnée dans la nation ».

27150 Étrépagny

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne